Tout savoir sur la brachioplastie

La liposuccion > Blog > Tout savoir sur la brachioplastie
Publié le : 28 Juin 2017 à 17:17
Tout savoir sur la brachioplastie

Soumis quotidiennement à la gravité, les bras font partie des parties du corps qui ont tendance à s’affaisser très vite avec le temps. Grâce à des activités physiques et une alimentation équilibrée, il est possible de les garder fermes, mais leurs effets sont limités. C’est pour cela que bon nombre de personnes se tournent de plus en plus vers la brachioplastie.

De quoi s’agit-il ?

Egalement appelée lifting brachial, la brachioplastie est la chirurgie esthétique qui vise à corriger le relâchement cutané de la face interne des bras. Trois facteurs peuvent favoriser ce relâchement à savoir :

  • L’âge : le processus de vieillissement engendre une perte de fermeté de la peau et favorise l’infiltration de graisse
  • L’hérédité 
  • Une perte de poids importante

A lire aussi sur la chirurgie esthétique en Tunisie ici.

Comment se déroule l’intervention ?

Il existe trois techniques différentes en matière de lifting du bras. On cite :

  • Le lifting brachial classique avec une incision longitudinale au niveau de la face interne du bras : c’est l’approche la plus utilisée. Il consiste à retirer l’excès cutané au niveau de l’axe longitudinal et transversal de la face intérieure du bras
  • Le lifting brachial avec incision horizontale au niveau de l’aisselle : cette méthode est utilisée quand l’excès cutané à retirer est mineur. Le retrait se fera alors à partir d’une petite incision dont a cicatrice sera dissimulée dans le pli naturel de l’aisselle
  • Le lifting brachial combiné : cette méthode est celle utilisée chez des patients affichant un relâchement important. Elle associe donc les deux techniques citées précédemment et engendrera deux types de cicatrices : l’une en « T » et l’autre en « L »

Le plus souvent, la brachioplastie est couplée à une liposuccion quand il y a un excès adipeux important. Cette solution optimise les résultats du lifting. Sur de jeunes patients dont la peau a encore un bon potentiel de rétractation, la lipoaspiration seule peut suffire pour resculpter les bras.

Comment se passe le processus global ?

Avant l’intervention …

Comme avant toute chirurgie, une ou deux consultations avec le chirurgien sont indispensables. Le praticien vous fera passer un examen clinique, un bilan complet préopératoire et prendra des photographies de vos bras d’avant l’intervention. Il vous remettra ensuite un devis personnalisé ainsi qu’une lettre de consentement à signer. Si après le délai de réflexion légal, vous pensez continuer jusqu’au bout, quelques recommandations vous seront données :

  • Eviter le tabac au moins un mois avant la date de l’intervention
  • Eviter la prise d’aspirine ou d’anti-inflammatoires au moins 10 jours avant l’intervention

Vous devez également rencontrer l’anesthésiste au moins 48 heures avant l’intervention.

Durant l’intervention …

Le lifting des bras est toujours réalisé sous anesthésie générale. L’intervention dure entre 1h30 à 2h et selon son envergure, une hospitalisation de 24 heures sera nécessaire. En cas de chirurgie mineure, le patient pourra rentrer chez lui le jour même.

Après l’intervention …

 Toutes les opérations chirurgicales s’accompagnent de risques et d’ailleurs, le chirurgien devra en faire part au patient dès la première consultation. Même si ces risques sont rares, ils existent bel et bien et on parle surtout de :

  • Hématome ce qui nécessitera une reprise urgente au bloc opératoire
  • Accident thromboembolique comme une embolie pulmonaire ou une phlébite
  • Infection pouvant nécessiter un drainage chirurgical et un traitement antibiotique
  • Retard de la cicatrisation à cause d’une nécrose cutanée ou de troubles transitoires de la sensibilité

Comment sont les suites opératoires et les résultats ?

Après l’opération, le patient devra,

  • se désocialiser pendant une semaine
  • observer un arrêt de travail, mais cela dépend de sa profession
  • porter un vêtement de compression durant trois semaines pour optimiser les résultats
  • suivre un traitement d’antalgiques pour atténuer les douleurs lesquelles sont assez modérées
  • prendre des anticoagulants pendant 15 jours

Des bleus apparaissent dans les jours qui suivent l’intervention, mais ils s’estompent naturellement au bout d’une dizaine de jours. Selon la technique utilisée par le chirurgien, les cicatrices seront plus ou moins visibles. Elles n’arriveront à maturité qu’au bout d’un an d’où l’intérêt de ne pas les exposer aux rayons UV pendant les 12 prochains mois après le lifting. Le patient ne pourra reprendre les activités physiques qu’au bout d’un mois et demi.

En ce qui concerne les résultats, ils commenceront à être visibles au bout de 15 jours, mais ne pourront être appréciés pleinement qu’au bout de trois mois.

En savoir plus sur le lifting des bras ici.