La reprise du sport est-elle obligatoire après une liposuccion ?

La liposuccion > Blog > La reprise du sport est-elle obligatoire après une liposuccion ?
Publié le : 21 Mars 2018 à 09:48
La reprise du sport est-elle obligatoire après une liposuccion ?

Sans être obligatoire, la reprise du sport est fortement conseillée après une liposuccion. Bien sûr, vous n’allez pas vous y mettre sitôt sorti du cabinet du praticien, mais au bout de quelques jours à quelques semaines, il faudra l’envisager. Pourquoi cette recommandation ?

La liposuccion

Petit rappel : la liposuccion ou lipoaspiration consiste à prélever des excès de graisse disgracieux au niveau de certaines parties du corps. Cette intervention est réalisée chez des patients ayant perdu du poids et ayant atteint leur poids idéal. En cas de surpoids ou d’obésité, elle ne donne aucun résultat appréciable.

Pour retirer la graisse, le praticien réalise de fines incisions à travers lesquelles il va faire passer les canules. Grâce à un instrument spécifique qu’il va relier aux canules, il va aspirer les graisses ciblées. Il termine par quelques points de suture et l’intervention est terminée.

La liposuccion peut être réalisée au niveau de diverses parties du corps. Les résultats ne sont pas visibles dans l’immédiat, mais il faudra patienter quelques jours pour que la peau se rétracte et que les oedèmes disparaissent. Au fil des semaines, ils commencent à se stabiliser et au bout de quelques mois, les résultats pourront être appréciés pleinement. Les cicatrices seront, quant à elles, minimes et arrivées à maturation, elles seront quasi-invisibles.

Pour optimiser les résultats et accélérer leur apparition, les médecins donnent toujours quelques recommandations comme le fait d’éviter une exposition au soleil et aux rayons UV, un massage régulier des zones traitées, le suivi d’une alimentation équilibrée ou encore la pratique de sport.

Pourquoi faire du sport après une liposuccion ?

La pratique du sport après la liposuccion permet d’améliorer les résultats d’une liposuccion. Non seulement, les activités physiques aident à évacuer les graisses persistantes, mais elles favorisent également la redistribution de la graisse à travers le corps.

Grâce au sport, vous éviterez aussi de voir apparaître de nouveaux amas graisseux sur les parties non traitées et notamment autour des organes. C’est ce qu’on appelle graisse viscérale. Celle-ci est rattachée à de nombreuses maladies cardiovasculaires ainsi qu’au diabète de type 2 puisqu’il stimule la libération de substances inflammatoires nocives à travers l’organisme.

En ce qui concerne le type de discipline à adopter, les médecins recommandent, durant les premiers mois, la marche à pied ou encore le vélo elliptique. Les sports violents sont à éviter pendant quelques mois. Vous devez toujours commencer par des sports doux et augmenter petit à petit l’intensité des exercices.

Et comme le sport est bénéfique pour la santé en général, vous n’avez rien à perdre en vous y mettant.