Chirurgie esthétique : dans quel but ?

Chirurgie esthétique : dans quel but ?

Chirurgie esthétique : dans quel but ?

  • 05 Novembre 2014 à 11:14

De nos jours, notamment dans le monde du showbiz, la chirurgie esthétique fait presque partie du quotidien. Aux USA, les données communiquées par American Society for Aesthetic Plastic Surgery (ASAPS) ont révélé que le nombre de patients ayant subi une intervention en chirurgie esthétique est passé à 11.5 Millions en 2013. Ces statistiques laissent croire que nous nous trouvons si moches au point de ne plus pouvoir se passer d'un lifting, d'une liposuccion ou d'un remodelage de nez. Y a-t-il d'autres raisons qui peuvent pousser les gens à avoir recours à la chirurgie esthétique ? Réponses...

Depuis trois ans, la Corée du Sud détient le chiffre record en matière d'opérations effectuées dans le domaine de la chirurgie esthétique. À Dubaï, les statistiques se rapprochent de plus en plus de celles de la Corée du Sud, la chirurgie esthétique étant une véritable tendance. Pour l'heure, les compétences des professionnels de l'intervention esthétique ne sont pas au même niveau que celles des sud-coréens. L'International Society of Aesthetic Plastic Surgery (ISAPS) utilise des technologies très avancées et pensées dans le souci du détail, ce qui lui permet de proposer aux patients de choisir le médecin qui leur convient, dans n'importe quel domaine et dans n'importe quel pays qu'ils souhaitent. Pour arriver à la destination choisie, l'ISAPS est en mesure d'élaborer des solutions personnalisées.

Durant ces dernières années, les opérations en chirurgie esthétiques sont devenues monnaie courante aussi bien chez les adultes que chez les ados. Partout dans le monde et plus particulièrement en Asie, cette chirurgie moderne a de plus en plus de succès. D'ailleurs, les statistiques de l'ISAPS le prouvent, révélant que plus des deux-tiers des femmes âgées entre 20 et 30 ans ont déjà eu recours à une intervention dans ce domaine.

Interrogé au sujet de ce boom de ces interventions chirurgicales lors d'une interview avec La Voix de la Russie, Sergueï Mochak, chirurgien esthétique réputé, a déclaré que les jeunes asiatiques veulent paraitre plus originales et plus jolies. Voulant prendre des distances par rapport aux traditions orientales réticentes à l'individualisme des femmes. Ainsi, la chirurgie esthétique est en quelque sorte un moyen pour les femmes coréennes et japonaises de s'émanciper et de s'affirmer.

En Asie comme ailleurs, c'est une véritable tendance. Une intervention de ce genre est un moyen offert aux gens pour gagner en assurance et en confiance en soi-même, en plus d'embellir et d'éliminer toutes les imperfections en apparence physique et avoir le corps ou le visage dont on rêve.

Lorsque la personne a la possibilité de subir une chirurgie plastique, elle la fera pour avoir plus de confiance en elle. Certes, c'est un comportement qui manque de maturité, mais cela reste pour les gens le moyen le plus simple.

En intervention de chirurgie esthétique, on peut retrouver deux catégories de personnes : les patients qui demandent à ne corriger qu'un petit détail de leur corps ou de leur visage et ceux qui veulent effectuer une opération plus globale. En fonction de son phénotype, une personne va contacter le médecin et lui demander de modifier la forme des yeux ou du nez. Pour ceux-là, les médecins peuvent tout à fait proposer des solutions qui permettront d'aboutir au résultat escompté. Les spécialistes produisent alors une image de synthèse et soumettent le projet au patient afin d'obtenir son accord. Si ce dernier est satisfait du futur résultat, les chirurgiens procèdent à l'opération. Sergueï Mochak explique que pour les chirurgiens plasticiens, c'est comme s'ils étaient face à un chantier : il se peut qu'ils aient à construire un palais sur un site complètement vide, ou qu'ils interviennent sur un site déjà existant, afin d'apporter quelques modifications sur les menuiseries ou la finition. En savoir plus sur Cosmetica Travel .