Subir une intervention en chirurgie esthétique à l'étranger : avantages et inconvénients

Subir une intervention en chirurgie esthétique à l'étranger : avantages et inconvénients

Subir une intervention en chirurgie esthétique à l'étranger : avantages et inconvénients

  • 23 Mars 2015 à 10:08

Le concept du tourisme en chirurgie esthétique est de plus en plus répandu. Il s'agit de subir une opération à l'étranger, non seulement pour changer d'environnement et de cadre, mais aussi pour pouvoir économiser sur le prix de l'intervention. Si l'idée attire de plus en plus de gens, il convient de faire un point sur les avantages et inconvénients de ce choix.

 

Les avantages du tourisme en chirurgie esthétique

En premier lieu, la question du coût est sans doute indéniable. Les patients sont motivés pour se faire refaire le nez à l'étranger parce que c'est beaucoup moins cher. Par exemple, des implants mammaires peuvent coûter jusqu'à 50 à 60% moins cher dans des pays autres que la France, la variation étant fonction du pays. De même, pour un lifting du visage, un patient peut débourser jusqu'à 6000 euros en France, alors qu'ailleurs, cela peut ne coûter que la moitié. De nombreux chirurgiens plasticiens exerçant dans des pays au Maghreb ont été formés en France et il est bien sûr prudent de se renseigner au préalable sur les qualifications et la réputation du chirurgien que vous choisirez à l'étranger.

De plus, un environnement plus chaleureux, au soleil et en bord de mer, permet d'oublier le contexte de votre déplacement et de profiter d'un cadre unique, ce qui va vous permettre de déstresser un peu. De plus, de nombreuses agences de voyage proposent des journées touristiques, en tenant compte du fait que vous venez dans le pays dans le but de vous faire opérer.

Si certains pensent que le tourisme en chirurgie esthétique finit forcément en catastrophe, sachez qu'il n'en est rien. Certes, de nombreux professionnels en chirurgie plastique nourrissent les doutes de ceux qui veulent s'y aventurer, mais une plastie mammaire ne finit pas toujours par une mastectomie ou une septicémie. De plus, dans le cas où l'opération se complique (nécessité de soins intensifs, septicémie, embolie pulmonaire...) l'Assurance Maladie prendra tous les soins en charge indépendamment du fait que l'opération soit réalisée en France ou non. En revanche, pour les suites de l'opération, les malfaçons, les complications les plus courantes (nécroses, hématomes...) ou les insatisfactions sur les résultats réels, n'impliquent en aucun cas des remboursements par l'Assurance Maladie, quel que soit le lieu où l'opération a été réalisée.

Subir une intervention en chirurgie esthétique à l'étranger : quels sont les risques ?

Du point de vue psychologique, l'idée de se faire opérer à l'étranger peut être traumatisante, car le fait de se faire refaire les seins ou le nez n'est pas insignifiant. Une telle décision doit être bien réfléchie et une discussion avec le praticien est nécessaire, car il est le seul à juger de l'état d'esprit de la personne qui envisage l'opération. En France, de nombreux chirurgiens refusent d'opérer une patiente après qu'il ait discuté avec elle, jugeant que celle-ci est trop fragilisée pour être opérée. À l'étranger, le fait de se voir rembourser les frais liés à l'intervention (généralement forfaitisés avec le voyage et le transport) est très rare. De plus, il arrive souvent que la consultation avant l'opération n'a lieu que la veille, ce qui ne permet pas de disposer de suffisamment de temps pour réfléchir.

Bon nombre d'agences font la promotion du fait que le tourisme en chirurgie esthétique s'accompagne de suivi "à distance" adéquat, sachez que, dans la plupart des cas, les échanges avec votre plasticien se limiteront à des mails ou coups de téléphone. Le chirurgien ne pourra