Brachioplastie : association lifting et liposuccion

Brachioplastie : association lifting et liposuccion

Brachioplastie : association lifting et liposuccion

  • 14 Aout 2015 à 16:04

 

Le lifting et la liposuccion sont deux techniques de chirurgie esthétique totalement différentes, mais dans certains cas, elles peuvent se compléter pour optimiser le résultat d’une intervention. C’est souvent le cas durant une brachioplastie qui vise à remodeler et à raffermir les bras.

 

Quand faire appel à une brachioplastie ?

Ce terme définit la chirurgie esthétique des bras. Elle est de plus en plus sollicitée puisque nous sommes nombreux à avoir des bras inesthétiques : épaisseur, peau relâchée ou ailes de chauves souris, manque de forme, ... Ces imperfections peuvent survenir chez tout le monde, surtout chez les femmes, puisqu’elles sont généralement dues  à des facteurs inévitables comme :

  • Le vieillissement
  • La gravité
  • Les mouvements répétitifs des bras

Au bout d’un certain temps, ces facteurs finissent par entraîner un relâchement cutané des bras ou ptôse cutanée. Le défaut est encore plus soutenu en cas de prise ou perte importante de poids, car le relâchement de la peau favorise l’accumulation de graisse au niveau des bras. C’est à ce stade-là que la brachioplastie peut devenir intéressante.

 

Le lifting des bras

Il est vrai que l’activité physique couplée à un régime alimentaire sain peut nous aider à garder des bras fermes, mais leur résultat n’est pas souvent définitif. Pour retrouver des bras toniques et esthétiques, le lifting brachial s’impose donc comme la meilleure des solutions. Il consiste à retendre la peau relâchée et c’est sur la face interne des bras que le chirurgien va opérer. Dans le cas où une infiltration adipeuse a eu lieu, le lifting seul ne peut suffire à raffermir les bras. Le choix pour une liposuccion dépendra alors de chaque cas.

 

La liposuccion des bras

La liposuccion consiste à déloger les lipoméries (amas graisseux) accumulées au niveau du bras. Pour la réaliser, le chirurgien va effectuer de petites incisions au niveau des coudes et sous le bras et retirer la graisse à l’aide de fines canules. L’intervention est souvent bénigne et se déroule rapidement. Une fois la graisse retirée, le chirurgien pourra entamer le lifting et le résultat n’en sera que meilleur.

 

Liposuccion associée au lifting

Lorsque le lifting brachial est couplé à une liposuccion, c’est cette dernière qui va être réalisée en premier. Pour ce faire, le chirurgien va resculpter les bras, tirer sur la peau relâchée située près de l’aisselle et cacher cette partie à l’intérieur de l’incision. Suite à l’intervention, le patient devra porter une gaine compressive pour que les bras puissent adopter leur nouvelle forme. Les résultats définitifs ne seront visibles qu’au bout de six semaines. En savoir plus ici.

 

Astuces

Comme les femmes sont les plus nombreuses à solliciter cette intervention, la majorité d’entre elles préfèrent réaliser l’intervention en hiver puisque les vêtements à manches longues leur permettent de cacher la gaine compressive et les premières cicatrices. Ces dernières auront eu le temps de s’atténuer jusqu’en été.