L’augmentation des fesses grâce aux implants fessiers

L’augmentation des fesses grâce aux implants fessiers
  • 08 Decembre 2017 à 07:51

Se faire augmenter les fesses est la nouvelle lubie des femmes. Elles sont effectivement nombreuses à rêver d’un popotin à la Kim Kardashian ou à la Jennifer Lopez tant et si bien qu’elles n’hésitent pas à faire appel au bistouri pour atteindre leur objectif. En Tunisie, ce type de chirurgie est devenu courant et a un grand succès auprès de la gent féminine. Les patientes viennent de loin pour s’y faire poser des implants fessiers. Comment se déroule l’intervention et que faut-il savoir à ce sujet ?

Des prothèses pour les fesses

Le principe est le même que la mise en place de prothèses mammaires à la différence que les implants sont ici, insérés dans les fesses de la patiente. Leur taille a été pensée pour cette partie de l’anatomie, mais en général, ils sont pré-remplis de gel en silicone.

Grâce à cette technique chirurgicale, la femme voit ses fesses augmenter de volume et leur forme arrondie est bien dessinée. C’est donc la méthode idéale pour se retrouver avec un derrière bien rebondi, ferme et bien galbé.

Les étapes de l’intervention

Pour mettre les implants en place, le chirurgien réalise une incision au niveau de la ligne qui sépare les deux fesses. L’incision part du dos de la cuisse pour descendre vers le pli des fesses. Il crée ensuite une sorte de poche et y insère les implants avant de refermer l’incision. L’emplacement a été choisi pour rendre la cicatrice la moins visible possible.

L’anesthésie est toujours réalisée par un médecin anesthésiste avec lequel la patiente doit s’entretenir avant la date de l’intervention. 

Parfois, une liposuccion est associée à cette chirurgie pour effacer les varices ou autres petits bourrelets disgracieux. L’intervention d’augmentation des fesses par le biais de prothèses fessières se fait entre deux à trois heures de temps et est toujours réalisée sur une patiente placée sous anesthésie générale. Il est possible, dans de rare cas, d’opérer sous anesthésie locale avec sédation.

Résultats et suites opératoires

Après l’intervention, la zone fessière sera endolorie, mais le chirurgien vous prescrira des anti-douleurs, des anti-inflammatoires et des antibiotiques pour éviter une éventuelle infection.

Vous devrez ensuite porter un vêtement de compression pendant quelques jours pour optimiser les résultats. Ces derniers sont visibles immédiatement après l’intervention, mais au fil du temps, ils vont devenir plus doux et plus naturels. Il faut attendre que le muscle s’adapte aux implants pour que les résultats puissent pleinement être appréciés. 

En savoir plus sur l'augmentation des fesses en Tunisie ici.