Lifting de la face interne de la cuisse ou cruroplastie

Lifting de la face interne de la cuisse ou cruroplastie

Lifting de la face interne de la cuisse ou cruroplastie

  • 08 Octobre 2015 à 11:00

Suite au vieillissement ou aux pertes de poids importantes, on se retrouve parfois avec des cuisses molles et leur face interne qui tombe. Pour corriger cette forme inesthétique, les chirurgiens ont inventé la cruroplastie.

 

Qu'est-ce que la cruroplastie ?

La cruroplastie désigne le lifting de la face interne de la cuisse. C'est une intervention chirurgicale qui vise à enlever l'excès cutané et graisseux présent sur la face interne de la cuisse. Au sortir de l'intervention, le patient retrouver des cuisses plus fermes et plus esthétiques.

 

Comment se déroule l'intervention ?

Elle  est généralement réalisée sous anesthésie générale, mais le patient peut opter pour une anesthésie locale avec une légère sédation. L'intervention nécessite une hospitalisation de 48 heures et sa durée varie de 1 h 30 à 2 h selon :

-          La qualité de peau du patient

-          La quantité de graisse à retirer

-          L'approche chirurgicale choisie par le praticien

D'autres actes chirurgicaux esthétiques peuvent y être associés tels que la liposuccion.

 

Où se situent les cicatrices ?

La cicatrice principale va des plis de l'aine au sillon situé entre le périnée et le haut de la face interne de la cuisse pour aboutir en arrière jusqu'au pli fessier. Une deuxième cicatrice en forme de T pourra être ajoutée à la première selon l'importance du relâchement cutané. La cicatrice située au niveau des plis de l'aine reste discrète tandis que les autres finissent par s'estomper au fil des ans sans disparaître pour de bon. Il faut attendre un an pour que les cicatrices soient un peu moins visibles et que le résultat définitif puisse être apprécié.

En savoir plus :

Tout sur la liposuccion tumescente au niveau du cou

Ltifting des cuisses : https://www.cosmeticatravel.com/lifting-cuisses-tunisie.php

Que doit-on faire après l'intervention ?

Juste après l'intervention, un pansement comprimant sera posé. Le patient devra par la suite porter un panty de soutien, de jour comme de nuit, pendant un mois. Des analgésiques lui seront prescrits pour atténuer la douleur et les sensations de tiraillement. Le sport est à proscrire pendant un mois et demi et la reprise au bout de ce délai doit être douce. Selon le métier du patient, il pourra retravailler après une à trois semaines. De manière régulière, le patient devra appliquer du désinfectant sur la cicatrice, éviter son exposition au soleil pendant une année. Enfin, des bleus et un gonflement apparaîtront après l'intervention, mais ils disparaissent automatiquement au fil des jours.